Lu il y a très longtemps et beaucoup relu et prêté, c'est ce livre qui m'a fait découvrir les récits de voyage.
J'adore !

51XFQMJRKFL

J'ai cherché à savoir ce que sont devenus les membres de cette famille, et voici les parents:

51W1Z86JTNL

Au lieu de se la couler douce pendant leur retraite, ils vivent dans une décharge au Cambodge et sauvent des milliers d'enfants de la misère.

Des gens vraiment extraordinaires !

 

""" En 1995, Christian et Marie-France des Pallières, un couple à l'âge de la retraite, découvrent des enfants dont la détresse est reconnue par l'Unicef comme l'une des pires au monde : ils travaillent, vivent et se nourrissent sur la décharge de Phnom Penh, la capitale du Cambodge ; ils sont aussi les victimes d'une terrible violence familiale car leurs parents ont subi l'atrocité de la période des Khmers rouges qui a détruit les valeurs de la société cambodgienne. Quand les petits chiffonniers leur demandent de pouvoir " manger et étudier ", Christian et Marie-fronce des Pallières n'hésitent pas. Aujourd'hui, ce sont plus de 4000 garçons et filles que leur association Pour un Sourire d'Enfant (PSE) a en charge : centre de nutrition, classes de rattrapage, internat pour les fillettes en danger, centre de formation professionnelle..., l'action de PSE a pour but de sortir les enfants de la décharge et de les accompagner jusqu'à ce qu'ils aient un métier. Dans cette mission, des milliers de parrains, de donateurs et d'animateurs du réseau PSE en Europe ainsi que plus de trois cents collaborateurs cambodgiens sont fortement impliqués. Le livre qui raconte l'aventure de PSE et de ses fondateurs est né de la rencontre entre Marie-France et Christian des Pallières et une journaliste passionnée par l'action humanitaire, France de Lagarde (photo), grand reporter à La Vie puis rédactrice en chef de plusieurs publications. Il y a vingt ans, elle avait interviewé les des Pallières qui publiaient Quatre enfants et un rêve, le récit de leur voyage jusqu'en Inde en camping-car (ce livre est réédité aujourd'hui par Nouvelle Cité). Nouvelle rencontre en 2004 : France de Lagarde dit à Christian et Marie-France qu'elle pourrait se rendre au Cambodge et écrire un livre qui donne la parole à tous les acteurs de l'extraordinaire histoire de PSE. Pour montrer qu'à soixante ans, on peut commencer une nouvelle vie et relever des défis incroyables. Pour faire connaître, à travers celle des enfants, la situation du Cambodge, trente ans après le génocide. Pour rendre hommage au courage des jeunes Cambodgiens issus de la pire misère, qui ont à cœur de construire l'avenir de leur pays. Quatre mille enfants et un rêve ! Et ce n'est pas fini.. """